Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

✨Code promo : WEAREBACK pour - 10% 🌙

Précommande tes serviettes Clitty 📫

Les relations sexuelles : Ce que l'on ne nous a pas dit

Les relations sexuelles : Ce que l'on ne nous a pas dit


Hello my friend, once again parlons de sexualité. 


Comme tu l’as peut-être déjà lu dans le premier article de ce blog, j’aime bien revenir sur les mythes, sur les tabous, sur tout ce que l’on ne nous dit pas. Aujourd’hui on va discuter des relations sexuelles et de tout ce que l’on ne nous a pas dit sur ce sujet.

La sexualité c’est loin d’être un long fleuve tranquille, il y a tant de choses à découvrir et à essayer… Let’s dive in.


Le sexe : c’est aussi entre soi et soi même.


Hello masturbation, jouissance solitaire et plaisir sans limite.

On n’en parle très peu, on en fait un tabou, un plaisir caché, un secret duquel il faudrait avoir honte. Hors la masturbation est parfois ( souvent ) la première relation sexuelle qu’on a. Car se qualifie de relation sexuelle, aussi, la relation qu’on a avec soi-même en recherche de plaisir. Personne ne m'a fait la pub de la masturbation comme les préservatifs, pourtant c’est bien une source de plaisir régulière et sous estimé. Se donner de l’amour et jouir, n’est ce pas ça la béatitude ? Je t’invite évidemment à lire notre article en détail sur l’orgasme et qui aborde le sujet de la masturbation. Mon petit doigt me dit que je t’ai même petit un petit tuto. C’est par ici !



AU SECOURS : ÇA COULE !  


Le sperme. 

Dans une relation de pénétration non protégé, après éjaculation du ou des partenaires possédant un pénis et bien…ça coule. Ça dégouline même. Surtout si l’éjaculation s’est faite à l’intérieur de l’autre partenaire.. Le choc quand on se rend compte que tout n’est pas comme une série ou une comédie romantique du dimanche après-midi. Dans la vraie vie il faut filer aux toilettes ou se munir de lingettes. Et oui Suzette ! Tout ce qui monte, redescend, c’est la gravité. On te l’avais dit ? Moi ça m'a surprise. Et quand j’ai eu la conversation avec mes copines, je me suis rendue compte qu’en effet c’était étonnant, et bien que logique c’est juste quelque chose que personne ne nous avait dit. Dorénavant j’ai des lingettes près du lit et j’anticipe les choses avec mes partenaires.

Vite aux toilettes !

Une irrésistible envie d’aller aux toilettes et d’uriner. Le corps humain est bien fait, c’est bénéfique et bon pour la santé d’uriner après un rapport sexuel. En effet, après une partie de jambe en l’air il y a toujours une remontée de microbes dans l'urètre, ce qui peut provoquer des infections urinaires si on ne s’en débarrasse pas en allant soulager sa vessie. Est-ce que tout d’un coup tu te rappelles de cette fois ou tu as eu une cystite et tu ne savais pas pourquoi ? Haha maintenant tu as une piste. Et je précise évidemment qu’il faut aller uriner même après un rapport solo ! Je sais que tu as sûrement la flemme et que tu préfères baigner dans la béatitude post orgasmique.. mais penses à ta vessie et files !

C’est une question d’angle. 

Mais quoi donc me diras-tu ? Le plaisir pardi ! Quand on fait crac-crac ce n’est pas toujours bon, et parfois c’est exceptionnel, et d’un coup ça redevient bof… C’est une question technique, l’angle ça change tout. Surtout quand on parle de pénétration(solo ou à plusieurs). Le vagin n’est pas un tunnel en angle droit, c’est une cavité qui est orientée d’une certaine façon et cela peut varier de femmes en femmes. Tout comme les points de stimulation préférés. Donc si ce n’est pas bon, baissez-vous un peu, ajoutez un oreiller sous les hanches, levez une jambe ou relevez les fesses, vous êtes sûrement à quelques centimètres d’inclinaison du Nirvana.

Jouir : C’est lâcher prise

La vérité, la vraie, celle qui fait qu’on a du mal à jouir par la stimulation de son / sa partenaire c’est que jouir, c’est en partie lâcher prise, se laisser aller au plaisir entièrement. Il y a quelque chose d’effrayant dans le fait de se laisser porter par un sentiment aussi puissant. On ne se connait pas ou peu sous l’emprise totale du plaisir. Comment vas t-on réagir ? Vas t-on crier ? Se faire pipi dessus ? Pleurer ? Tomber dans les pommes ? C’est assez grisant de se lancer dans l’inconnu, même quand cet inconnu c’est notre corps. Et malgré les fables et histoires qu’on entend sur l’orgasme, ce n’est pas stupide d’en avoir peur. Tout comme le fait de le vouloir tellement que l’on n’y arrive pas. 


#BREF


Entre les petites surprises niveau hygiène et santé, les découvertes qui font du bien et celles qui angoissent, il y a beaucoup à dire sur la sexualité. Je me lance le défi de faire le même bilan dans 10 ans, on va bien rigoler !


Si cet article t’a plu, partage-le à ta petite sœur, ta cousine et ton groupe whatsapp de copines. N’hésite pas à faire tourner !  

Reading you soon. 

Élo & La rédac Clitty 🌸




Panier

Tout le stock disponible est dans le panier

Votre panier est vide.