Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Commande tes serviettes Clitty 📫

Économise 10€ sur tes culottes menstruelles !

Pourquoi j’ai un retard de règles ?

5 jours de retard. Mes règles ont 5 jours de retard et j’essaye de ne pas paniquer. Après tout, mon dernier rapport sexuel remonte à 3 mois, si j’étais enceinte, je l’aurais su depuis. Non ? Bon, en vrai je panique, un peu. Qu’est-ce qui explique un retard de règles ? J’ai beau râler tous les mois à cause du syndrôme pré-menstruel et des règles, ça me fait bizarre là. Normalement, ça fait 5 jours que j’aurais dû ressortir toute ma panoplie de protections hygiéniques lavables : culotte, culotte haute, tanga et serviettes hygiéniques lavables. Je ne suis pas prête à troquer cela contre des couches pour bébé !! 


Inhala, exhala. Réfléchissons, pourquoi est-ce que je connais un retard de règles ? Qu’est-ce qui peut retarder les règles ? Quelle en est la cause ? Un rapport peut-il retarder les règles ? Est-ce que le stress peut retarder les règles ? De combien de jours ? Argh. Il faut qu’on en parle !

Qu’est-ce qu’un retard de règles ?

Est-ce que vous suivez votre cycle menstruel ? Non parce que sans cela, il est difficile de savoir si vous êtes en retard ou non.  

Pendant des années, mon cycle menstruel était un véritable mystère pour moi, je ne savais jamais quand mes règles étaient supposées arriver, à quel moment mes pertes blanches se transformaient en glaire cervicale, si j’étais en SPM ou pas. Tout ce que je savais c’est que j’étais sous pilule, je la prenais en continu et je n’avais aucune libido. Point. Pas de raison de s’inquiéter d’un éventuel retard de règles, puisque je n’avais pas de règles ! Bref, ça m’a saoulé, j’ai décidé de passer de la pilule contraceptive à l’implant, puis de l’implant à plus rien. Plus aucune contraception. Le truc c’est vibe and stress haha. Plus sérieusement, j’ai commencé à m’intéresser à mon cycle menstruel et à vouloir me reconnecter avec moi-même. Maintenant je ne suis que estress parce que “OMG mes règles sont en retard !!!”, tu parles d’une reconnexion. Je m’égare, revenons à la définition d’un retard de règles. 

Le retard de règles : définition

Donc, nous disions : si vous avez un cycle menstruel régulier, on considère qu’il y a un retard de règles si celles-ci ne sont pas arrivées pendant la période habituelle de votre cycle. Il peut y avoir une marge d’erreur de 3 à 5 jours. En moyenne le cycle menstruel dure 28 jours, mais il peut aussi durer entre 21 et 35 jours. Cela dépend des personnes menstruées. Le retard de règles est considéré comme préoccupant à partir de 5 jours de règles, mais cela n’implique pas forcément une grossesse ! 

Là, sans mentir, j’ai levé les doigts du clavier et esquissé une petite danse de la joie ! Haha, je crois que je me rassure pendant que je vous partage les infos, je l’avoue.

Qu’est-ce qui cause un retard de règles ?

Est-ce que vous y avez déjà pensé ? Qu’est-ce qui fait que vos règles sont en retard ? Est-ce que vous avez un cycle régulier ? Qui a déjà connu un retard de règles ? Que tous ceux qui s’interrogent lèvent le doigt ! (t’as la ref’ ? Ouais j’en suis fière.) 

 

Il existe de nombreuses causes autre que la grossesse qui expliquent un retard de règles. Déjà, évitez de faire les drama comme moi et d’angoisser direct ! Je vous propose qu’on fasse ensemble l’inventaire de ce qui cause un retard de règles : au moins on aura appris quelque chose ensemble. D’ailleurs, si j’oublie quoique ce soit ou que vous connaissez quelque chose que moi j’ignore, feel free to contact me ! Ici on échange et on partage dans la bienveillance donc dîtes-moi tout. 

La grossesse

Eh oui. La grossesse est une des raisons les plus communes au retard de règles. On ne va pas se mentir et, que l’on souhaite ou non des enfants, dans le cas de rapports sexuels non protégés (et même parfois protégés), la grossesse est l’une des causes de retard de règles. En effet, si après vos dernières règles vous avez eu un rapport sexuel non protégé et vos règles ont une semaine de retard… well, il y a une chance de grossesse. Pour confirmer ou infirmer cette hypothèse, vous avez deux possibilités : le test de grossesse à la maison ou la prise de sang en laboratoire ! 

 

Bon, normalement ça ne devrait pas être mon cas. Je vous dirai si nous accueillons un nouveau membre dans la Clitt’ team…

Le syndrome des ovaires polykystiques

Le syndrome des ovaires polykystiques ou  SOPK est encore une cause plutôt commune du retard des règles. Pour avoir déjà échangé avec des personnes qui en était atteinte, je sais que ce syndrôme affecte fortement le quotidien et qu’il n’est pas facile à vivre.
Savez-vous que le retard des règles n’est pas le seul symptôme du SOPK ? 

  • Production d’une plus grande quantité d'androgènes (hormone mâle)  par le corps.
  • Formation des petits kystes sur les ovaires lorsque les follicules ne rompent pas pour libérer les ovules 
  • Cause d’infertilité 
  • Gain de poids
  • Peau grasse et acné 
  • Croissance excessive des poils du visage 

 

Je ne souffre pas du SOPK, ce n’est donc pas la cause de mon retard de règles. Par contre, si vous vous reconnaissez dans certains symptômes, il pourrait être bon pour vous de faire des recherches, voire des tests. 

La contraception

La pilule contraceptive peut être la cause de votre retard de règles. Encore elle. Fiou. 

Dans le cas de la prise d’une pilule contraceptive à base d’oestrogènes et de progestérone vous pouvez subir un retard de règles si vous avez oublié une pilule qui a donc perturbé votre cycle ou encore, si le dosage hormonal n’est pas adapté. 

Dans le cas de la prise d’une pilule contraceptive à base de progestérone uniquement, il est apparemment habituel de constater une irrégularité du cycle menstruel, voire même une aménorrhée (absence totale de règles pendant plusieurs mois). 

Si vous avez arrêté la pilule récemment après plusieurs mois voire années sous traitement, alors votre cycle menstruel peut mettre plusieurs mois avant de revenir à la normale. 

En fait, à tout moment la pilule est une cause du retard de vos règles.

 

Un jour il faudra qu’on discute plus largement de la pilule contraceptive parce que wow. Il y a matière à débattre.. Bref, moi je ne suis plus sous pilule depuis deeeeeees années, ce n’est donc pas la raison de mon retard de règles !

Les variations de poids

J’avoue avoir été très surprise de découvrir que la perte ou le gain de poids excessifs pouvaient être la cause de retard de règles. Vous le saviez-vous ? 

En fait, la perte et le gain de poids affectent les niveaux d’hormones (oestrogènes et progestérones) dans le corps, et celui-ci a besoin de temps pour se réguler. Une hygiène de vie saine et équilibrée peut suffire pour retrouver des cycles menstruels réguliers. Tout simplement. Eh ben, comme quoi. 

 

Bon, moi je n’ai pas connu de variation de poids notable… ce n’est donc pas la réponse à ma question. Poursuivons nos recherches.

La périménopause précoce

Alors ça, il faut que j’arrive à le caler au Scrabble. Non, sérieux “périménopause”. Je m’y suis reprise à 7 fois pour écrire le mot, je ne sais pas pourquoi. Bref.
En faisant mes recherches, j’ai découvert que l’on pouvait subir un retard de règles à cause de la périménopause précoce. Si j’en crois la description, ça ne me concerne pas, mais je trouve important d’en parler, peut-être que ça peut concerner certaines personnes qui me lisent. 

En quelques mots, la périménopause est la période pendant laquelle le corps fait sa transition naturelle vers la ménopause ; elle est dite précoce lorsqu’elle survient avant 40 ans. Cette insuffisance ovarienne prématurée se caractérise par plusieurs symptômes tels que : 

  • règles irrégulières 
  • sautes d’humeur 
  • bouffées de chaleur et troubles du sommeil
  • modification du désir sexuel
  • problèmes vaginaux et vésicaux (lubrification, incontinence, etc)
  • baisse de la fertilité 
  • Perte osseuse 
  • variation du niveau de cholestérol 

 

Décidément, c’est fou la variété de causes possibles pour un retard de règles. Aller, il en reste 2 puis on fera le bilan pour savoir si je suis en droit de paniquer ou non…

La maladie de la thyroïde

 

La thyroïde est une petite glande située à la base du cou qui produit la triiodothyronine et la thyroxine, 2 hormones. Cette glande en forme de papillon contrôle le cycle menstruel. Un déséquilibre hormonal au niveau de la thyroïde peut donc occasionner une perturbation du cycle menstruel : cycles anovulatoires (sans ovulation), saignements menstruels prolongés, règles irrégulières ou aménorrhées. 

 

Je ne souffre pas non plus de la maladie de la thyroïde, il reste donc une cause justifiant potentiellement mon retard de règles…

*roulement de tambour* *bruits de fanfare* 

Le stress

Stress. Ahurissement. Stupeur. Incrédulité. Non, vraiment ? Le stress peut retarder les règles ? Vraiment ? Ce n’est pas un mythe ? Je suis vraiment sceptique là. Le stress peut retarder les règles de combien de jours ? Vous le saviez vous ? 

 

J’étais à deux doigts de descendre à la pharmacie du coin acheter un test de grossesse (et une tarte à la framboise à la pâtisserie aussi, soutien émotionnel, tu connais déjà.) et en fait, je suis probablement en retard de règles parce que je stresse. Je n’y crois pas. 

 

Déjà, breaking news : le stress est l’une des plus communes causes de retard de règles. 

La gynécologue obstétricienne Swapna Kollikonda du Hillcrest Hospital explique que "Lorsque vous êtes stressé, votre corps produit du cortisol. Selon la façon dont votre corps tolère le stress, le cortisol peut entraîner des règles retardées ou légères - ou pas de règles du tout (aménorrhée) [...] Si le stress persiste, vous pouvez rester longtemps sans règles.. En fait, plus le niveau de cortisol sera haut, et plus il y a de chances que les règles soient irrégulières et donc retardées. 

 

Super. Donc je stresse parce que je n’ai pas mes règles qui sont en retard parce que je suis stressée. Comment on dit déjà ? Ah oui, un cercle vicieux. 

 

“Si vous continuez à sauter des règles, votre corps aura un déséquilibre hormonal. Parlez-en à votre médecin”, explique le Dr Kollikonda

 

Notez toutefois qu’avant de voir le médecin et d’envisager un traitement médicamenteux, essayez d’abord toutes les alternatives un peu plus naturelles comme vous ménager du temps pour vous détendre. Prenez du temps pour vous, faîtes du sport, accordez-vous des moments entre ami.e.s, matez ce comfort movie que vous avez déjà vu et revu 116 fois, méditez, peu importe tant que ça vous fait du bien. Par exemple moi j’adore les exercices de respiration telles que la cohérence cardiaque (ça ne m’empêche pas de subir un retard de règles, mais tout est question d’équilibre, je dois encore travailler dessus, n’est-ce pas ?). 

 

Même si j’ai vu le retard de règles comme un événement catastrophique cette fois, ce n’est pas toujours le cas pour tout le monde. Parfois, pour X ou Y raison, on peut vouloir retarder ses règles.

Comment retarder ses règles ?

 

Bon, pour retarder ses règles, il est possible de suivre à la lettre toutes les causes d’un retard de règles. Néanmoins, la démarche est pour le moins risquée et les résultats aléatoires. Ceci dit, pour un rendez-vous un peu olé olé prévu pile à ce moment je peux carrément comprendre l’envie de retarder l’arrivée des règles. Flemme d’un premier rapport ensanglanté ? Ça se comprend. Perso, j’ai déjà cherché à retarder mes règles juste pour passer mes partiels en paix, sans douleur, sans préoccupation juste moi et ma copie. Joie et bonheur. 

 

Pour retarder les règles, je ne connais que la méthode hormonale de fiable. Les histoires de manger ceci ou cela en faisant telle ou telle action, ça n’a jamais fonctionné avec moi et je ne trouve aucune étude scientifique sur le sujet. Donc je n’en parlerai pas comme méthode pour retarder ses règles haha.

Les méthodes pour retarder ses règles

Si, vous avez vraiment envie de retarder le moment où vous allez enfiler votre tanga menstruel alors plusieurs solutions s’offrent à vous, en fonction de votre contraception : 

  • si vous prenez la pilule, alors enchaînez deux plaquettes de suite. 
  • si vous utilisez l’anneau vaginal, lors du retrait de l’anneau au bout des 3 semaines prévues, mettez-en tout de suite un autre au lieu de respecter l’intervalle des 7 jours d’interruption. 

si vous n’utilisez aucune de ces contraceptions, vous pouvez prendre une hormone de synthèse qui interviendra dans “l'épaississement de l’endomètre et [permettra de] retenir la muqueuse utérine et [retarder] la date des règles.”.

Un rapport peut-il retarder les règles ?

Alors ça, c’est le pompon sur la Garonne. Je vous mets cette réflexion en bonus parce que je me suis posée la question. Obligée. Je vous rappelle que j’ai 5 jours de retard de règles. On est drama queen ici, on s’inquiète et on réfléchit à tout. Eh puis il n’y a pas de questions bêtes. Sérieusement. D’ailleurs cœur sur mes copines qui n’ont pas éclaté de rire quand je leur ai posé la question ! De la bienveillance et du love, en veux-tu, en voilà.  

Donc, la réponse est… je ne sais pas. En toute honnêteté, je ne sais pas si un rapport peut retarder les règles. J’ai lu tout et son contraire et il semble compliqué d’affirmer qu’un rapport peut retarder les règles. Il semble plus juste de dire qu’un rapport, voire que des rapports peuvent avoir un impact sur le cycle menstruel. 

Les rapports sexuels auraient un impact sur notre cycle menstruel

Dans un article intitulé “Sex and your menstrual cycle : are they connected ? Anna Klepchukova explique dans quelle mesure le fait d’être sexuellement actif impacte notre cycle menstruel. Je trouve particulièrement intéressant de vous partager cette courte analyse suite à des études menées aux Etats-Unis dans les années 1970 sur des personnes sans contraceptifs hormonaux ou intra-utérins et ayant leurs règles depuis plus de 7 ans. 

 

Pour les participantes qui avaient des rapports sexuels réguliers, leurs cycles menstruels variaient de 26 à 33 jours (la moyenne étant de 29,5 jours). Cette durée est considérée comme propice à la conception puisque ces cycles sont généralement ovulatoires, ce qui signifie que l'ovulation a probablement eu lieu.

 

Pour les participants qui avaient des rapports sexuels de manière irrégulière, leurs cycles avaient un spectre de durées plus large. Elles avaient des cycles très courts ou très longs, généralement anovulatoires (ce qui signifie que l'ovulation n'a pas eu lieu), par rapport à l'autre groupe.

 

[...]

 

L'activité sexuelle de routine a également tendance à modifier certaines caractéristiques hormonales de votre cycle menstruel. Vos règles peuvent devenir de plus en plus prévisibles et les symptômes du syndrome prémenstruel peuvent être moins perceptibles.

Qu’en pensez-vous ? Pour ma part il y a clairement un impact, sans que l’on puisse considérer qu’il s’agisse nécessairement d’un retard. Ceci dit, je suis aussi tombée sur le questionnement d’une personne qui demandait s’il était normal qu’une semaine après son premier rapport sexuel elle n’ait toujours pas ses règles (elle avait fait des tests et n’était pas enceinte), ce a quoi on lui a répondu que le rapport sexuel pouvait retarder ses règles. En effet, “Le retard des règles est principalement dû au stress induit par le sexe après la première fois, lorsque les hormones de reproduction se réajustent.” ! 

 

J’adorerais discuter un peu plus avec vous mais je dois vous laisser, mes règles sont enfin arrivées !! Je m’en vais chercher une serviette hygiénique lavable.

 

Comme d’habitude, nous t’invitons à partager cet article autour de toi.

 

Florence & la rédac’ Clitty

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Use coupon code WELCOME10 for 10% off your first order.

Panier

Plus de produits disponibles à l'achat

Votre panier est vide.